Si seulement 1% des criminels est poursuivi, comment offrir une satisfaction minimale aux victimes ? Pierre Hazan auteur de « La Paix contre la Justice » répond à cette question, et nous précise dans ses explications que la justice internationale n’existe que depuis 1933.