Entretien avec Jean-Philippe Ceppi

Jean-Philippe Ceppi est un des premiers journalistes à arriver au Rwanda lors des événements de 1994. Il est alors correspondant pour le Nouveau Quotidien (qui fusionnera avec le Journal de Genève pour donner Le Temps) et Libération, et il est aussi le premier à utiliser le mot de « génocide » dans ces articles. Il s’en explique aujourd’hui avec Pierre Hazan.

En deuxième partie, nous écoutons la lecture de trois témoignages recueillis au Rwanda en novembre 1996 par Pierre Hazan: Albert Nambaje, psychologue rwandais et belge, l’Abbé Modeste Mungwarareba, secrétaire général de la conférence des évêques catholiques du Rwanda et une jeune femme, Symphrose, dans la banlieue de Kigali.