Jean-Marie Etter, directeur général de la Fondation Hirondelle
Pierre Hazan, chef de projet de Justiceinfo.net
François Sergent, rédacteur-en-chef de Justiceinfo.net

Justiceinfo.net est né.

Vous l’avez sous les yeux.

Nous parlerons de justice, de droit, de mémoire, de pardon et de châtiment dans les sociétés en transition, et au-delà même : comment chaque société négocie avec l’héritage de ses violences politiques, du passé et du présent.

L’ambition de Justiceinfo.net est d’informer et de débattre des questions clefs de notre temps : les guerres qui déchirent le monde sont en grande majorité des conflits internes. Ceux qui meurent sont à plus de 80% des civils. Le monde compte plus de 50 millions de réfugiés, un nombre jamais atteint depuis la 2e Guerre mondiale.

Comment refonder une communauté politique après des violations massives des droits de l’homme ? Comment, lorsque les armes se sont tues, passer d’une société divisée à une société inclusive ? Les questions de justice, d’Etat de droit, d’identités façonnées et déformées par la mémoire des crimes sont au cœur des processus de reconstruction des sociétés déchirées.

Ce défi de la « réconciliation » est l’ambition affichée des politiques de châtiment et de pardon adoptées, aujourd’hui comme hier, dans des dizaines de pays, de l’Allemagne de 1945 à l’Afrique du Sud post-apartheid, du Cambodge à l’Argentine et jusqu’au Rwanda, de l’ex-Yougoslavie à la Centrafrique. Mais quel regard porter sur ces tribunaux internationalisés, ces Commissions vérité et ces mécanismes de réparation ?

La nécessité de créer une plateforme d’information et de débats est évidente. Un espace qui traite spécifiquement de ces thèmes qui se trouvent à la croisée du droit, de la politique, de l’histoire, de la morale et de la philosophie. Et qui renvoient en même temps à notre éthique personnelle et sociale. Des thèmes qui souvent emportent les passions et polarisent les opinions, que ce soit sur l’amnistie, les risques d’instrumentalisation de la justice, l’ingérence, les négociations sur le plaider coupable, la réécriture des livres d’histoire ou la reformulation des identités nationales.

Pour traiter de ces sujets, il fallait un média indépendant, qui ne soit ni le porte-parole des tribunaux et des Commissions vérité, ni le pourfendeur systématique de la justice internationale. Il fallait aussi un média en anglais et en français, et même aussi, modestement, en arabe, qui soit gratuit.

C’est pour cela que Justiceinfo.net est né. Il n’aurait jamais vu le jour sans la détermination de la Fondation Hirondelle et le soutien de ses journalistes au Mali, en Centrafrique et ailleurs dans des pays en conflit et en post-conflit. Justiceinfo.net n’aurait aussi jamais pu exister sans le soutien de nos partenaires, Oxford Transitional Justice Research (OTJR) et Harvard Humanitarian Initiative (HHI), ainsi que ceux de Direction suisse du développement et de la coopération, et du Programme des Nations Unies pour le Développement en Tunisie.

Pour marquer le lancement de cette nouvelle aventure, Justiceinfo.net organise avec son partenaire OTJR, ainsi qu’avec le Centre de criminologie de l’Université d’Oxford, des débats publics sur le rôle des médias dans les sociétés en transition à l’université d’Oxford le 22 et le 23 juin prochain.

Notre ambition est de comprendre et d’analyser l’ensemble du champ de la justice transitionnelle, de susciter des débats, de donner la parole à ceux qui ne l’ont guère dans les sociétés en transition, d’enrichir les discussions par des contributions de spécialistes, praticiens ou activistes, d’obliger les institutions en charge des mécanismes de justice à rendre des comptes. C’est le pari de Justiceinfo.net.